Le Petit Minotier récompensé pour son innovation



Date : 29/11/2014

ROUEN (Seine-Maritime). Ouvert aux jeunes âgés de 18 à 30 ans et résidant sur le territoire de la Métropole Rouen Normandie, le concours Créa’ctifs mise sur l’inventivité et la perspicacité des jeunes et les associe activement à la vie de la collectivité. Les projets soutenus visent à dessiner un territoire encore plus respectueux des principes du développement durable. Cette année, près d’une cinquantaine de dossiers a été déposée et le jury a décidé de récompenser 10 lauréats. - Anthony ROY (Rouen) : 8000 €, dont 5000€ Métropole et 3 000€ CDC Pour la création d’une entreprise spécialisée dans la fabrication du pain artisanal, frais bio et sans gluten, située à Darnétal (Le Petit Minotier) Boulanger de père en fils, Anthony a un véritable savoir-faire. Pour la confection de ses diverses variétés de pain, il utilise des farines issues de l’agriculture biologique et pour la très grande majorité d’origine française. - Victor CLEMENT (Rouen) : 8 000 €, dont 5 000€ Métropole et 3 000€ CDC Pour la création de l’entreprise WeTruck Le lauréat propose de mettre à disposition des voyageurs la place « passager » des camions ou des utilitaires de petit gabarit circulant dans toute la France et en Europe. Cela développera la mobilité durable tout en améliorant les conditions de travail des chauffeurs. Michaël PHILIPPE (Mont-Saint-Aignan et hébergé à Seine Innopolis) : 7 000 €, dont 5 000 € Métropole et 2 000 € CDC Pour la réalisation des films vidéos et photos avec la technologie 360° (CAMEO 360°) Cette technologie permet au spectateur de prendre le contrôle du contenu en se déplaçant comme il le souhaite : en haut, en bas, à droite, à gauche. Il peut arrêter la lecture ou même zoomer sur un détail. - Sébastien GEST (Ouville-l’Abbaye et hébergé à Seine Innopolis) : 7000 €, dont 5000 € Métropole et 2000 € CDC Pour la création de la plateforme de gestion de contenu numérique MILL L’objectif est de centraliser et de réduire le processus de production des sites Internet. Que l’utilisateur soit une association, une collectivité territoriale, un artisan, ou un professionnel du digital, MILL permet la gestion des serveurs (installation, configuration, supervision), des sites internet (déploiement, configuration, modification), le tout en quelques clics. - Sabri LAHBIB (Grand-Couronne) : 7 000 €, dont 5 000 € Métropole et 2 000 € CDC Pour la création de l’application I Reservos I Reservos est une application mobile et un site Internet destinés à tous les professionnels dont l’activité nécessite la prise de rendez-vous. Il sera accessible 24h/24 et 7j/7. Tout client peut prendre rendez-vous simplement en quelques clics. L’outil permet également de générer des sms de rappel afin de ne pas oublier le rendez-vous. - Alison MOREL (Rouen) : 5 000 € Métropole Pour la création du livre numérique « Les Aventures de Monsieur Renard » Ce livre interactif et multimédia est dédié aux enfants entre 3 et 9 ans. L’ouvrage sera l’adaptation des 4 fables de La Fontaine et aura diverses fonctionnalités narratives : lire, écouter et s’amuser. - Ousmane DIOP (Rouen) : 5 000 € Métropole Pour la création du Festival des Scènes et des Spectacles À travers ce festival qui propose la rencontre des différents artistes locaux sur une même scène, le lauréat souhaite valoriser le travail des artistes semi professionnels de la métropole et créer du lien entre ses différents quartiers. - Patricia EKOMAN (Rouen) : 4 500 € Métropole Pour la création du centre de beauté itinérant Douce Heure Esthéticienne solidaire, la lauréate a créé Douce heure, un centre de beauté itinérant pour les femmes aux revenus très modestes. Le but est de proposer ses services en partenariat avec les centres sociaux, socio-culturel, centres médicaux ou dans les villages éloignés. - Romain BRIFAULT-CHEBI (Morgny-la-Pommeraye) : 4 000 € Métropole Pour la création de l’entreprise Romain Création (Incubateur SEINARI) Le lauréat a créé une association de confection des vêtements de luxe pour personnes handicapées moteurs et une entreprise de création de vêtements de luxe pour les personnes valides ou non, qui servira également à développer de nouveaux services tels que la prise de mesures à distance. - Maxime DELAPORTE (Rouen) : 4 000 € Métropole Pour la création de Kebi, service de coursier à vélo Création d’une entreprise de livraison de plis et colis à vélo sur Rouen et son agglomération.